Aller au contenu

 

Photo

lampe pour poussin


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
10 réponses à ce sujet

#1 OFFLINE   cedricmax

cedricmax

    Membre fidèle

  • Membre
  • 122 messages

Posté 11 mai 2011 - 19:41

hello pensez vous qu'une lampe pour poussin irais pour chauffer mon terra d'iguane dimension 2m par 2m profondeur 80 cm.merci d'avance pour vos reponses.

#2 OFFLINE   Alakazam1212

Alakazam1212

    Membre actif

  • Membre
  • 335 messages

Posté 11 mai 2011 - 20:25

par lampe pour poussin tu veux surement dire lampe infra-rouge ?! dans ce cas essaye de retrouver l'emballage et regarde combien de w fait elle ! :wink:

#3 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 11 mai 2011 - 23:20

Pour un lézard de grande taille, comme l'iguane, une rampe constituée de plusieurs ampoules par trop puissantes, comme des 60w, est bien plus adaptée qu'une seule ampoule puissante.
Généralement les lampes rouges pour poussins font 150 ou 250w.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#4 OFFLINE   - CroCoJoJo -

- CroCoJoJo -

    Membre très actif

  • Membre
  • 759 messages

Posté 12 mai 2011 - 14:17

Avant (il y a 5-6ans) j'utilisais ce type de lampe pour chauffer mes grands terras, je n'ai jamais eu de problème particulier. Le truc qui me derangeait, c'etait leur taille hors norme. Pour un wattage equivalent elles sont en général beaucoup plus grandes qu'une version pour terrarium.

Info importante pour les novices, même dans un terra énorme, il faut toujours brancher son système de chauffage sur thermostat!

#5 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 12 mai 2011 - 22:21

Leur grande taille est génante en effet, mais en même temps elles chauffent d'une manière moins concentrée.
Mais une seule lampe de forte puissance ne me satisfait pas de toute manière.

Pour moi plus que le thermostat obligatoire la règle de base c'est "jamais de lampe qui par sa puissance peut surchauffer le terra si elle fonctionne en continu" car aucun thermostat n'est infaillible.
Il doit toujours y avoir un équilbre réfléchi entre puissance du matos de chauffe et déperditions de chaleur de telle manière que la surchauffe grave reste impossible. C'est tout à fait réalisable, de manière assez simple, même si on cherche un peu au début.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#6 OFFLINE   - CroCoJoJo -

- CroCoJoJo -

    Membre très actif

  • Membre
  • 759 messages

Posté 13 mai 2011 - 08:45

la règle de base c'est "jamais de lampe qui par sa puissance peut surchauffer le terra si elle fonctionne en continu" car aucun thermostat n'est infaillible.


Très très bonne règle, entièrement d'accord!!!!

Et puisqu'on en est là, je voudrais également faire la remarque que bcp de monde à tendance à surchauffer ses reptiles. Non pas qu'il ne faut pas faire confiance aux bouquins (que du contraire encore qu'il faut bien les choisir) mais il faut savoir interpreter les choses. Un point chaud doit rester un point chaud et au vu de la taille du terra, de l'exposition de celui-ci dans la pièce, de l'ensoleillement, il n'est pas toujours nécessaires d'assurer un point chaud constant à chaque instant de la journée.

Ce que j'ai souvent eu l'occasion de voir ce sont des points chauds a 45/50°C généré par un grosse ampoule qui par la meme occasion donnait une température ambiante dans le terra au alentour de 30°C. Si bcp de reptiles s'accomoderont de cet environnement, cela ne veut pas dire qu'il s'agit de la meilleure chose à faire.

En effet, ce genre d'erreur peut s'avérer fatale pour certaines espèces... donc si j'ai un conseil a donner c'est de ne pas surchauffer. Dans son terra et à l'abri des courants d'air, votre serpent ou lézard n'attrapera pas de rhum si son point chaud descend de temps en temps ou si la temperature au point froid varier de 2-3C° selon les moments de la journée. Il ne faut pas jouer au YoYo avec les températures mais simplement éviter de vouloir chauffer à tout prix parce que quelque part, il est ecrit que la température au sol au Ghana ou que les roches d'Australie montent jusqu'à 60°C... rappelons qu'a ce genre de température nos amis à ecailles préfèrent se mettre à l'ombre ou dans un terrier... il est donc inutile d'absolument essayer de reproduire cela en terra à raison de 12h par jour.

Bonne continuation à tous :-D

#7 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 mai 2011 - 10:50

On peut en parler des heures, puisqu'il se fait que je suis un de ceux qui conseille l'utilisation de ces t° très élevées...pour les espèces qui en ont besoin.
Il faut en effet faire attention avec les bouquins. Mais pour le coup, sur le point qui nous intéresse ici, ceux qui conseillent ces t° de surface très élevées sont extrêmement rares et sont les bons bouquins, ceux écrits par des auteurs ayant eux des résultats que peu ont eu, des résultats exceptionnels même parfois. C'est par ex le cas de cette bible de l'élevage des lézards australiens "Keeping and breeding australian lizards" aux ed Mike Swan, ou encore du dernier petit livre consacré à Varanus exanthematicus écrit par David Bennett.
Je dis bien "les esp qui en ont besoin", pas "qui supportent". Et bien sur on parle de t° de surface, pas de l'air, ce qui est totalement différent puisque qu'au soleil (ou sous lampe) il peut y avoir une différence de plus de 20°c entre une t° de surface et celle de l'air environnant (un jour je ferais une liste reprenant les t° de tous mes terras pour bien illustrer ça).
Parce que oui, certains reptiles ont besoin d'un accès à des t° de surface très élevées. C'est le cas des varans en général, mais aussi de pas mal de lézards héliophiles comme les Uros et les Pogona pour ne citer que deux genres hyper connus.
La différence qu'induit l'accès à ces t° extrêmes est indéniable. Il suffit d'expérimenter la différence entre un point chaud à 45°c (ce qui est conseillé un peu partout depuis des décennies et pas remis en question pour des raisons pas claires du tout) et un point chaud à 55 ou même 65°c pour les esp les plus exigeantes. C'est simple ça change tout, à tous les niveau. Et oui, ça implique aussi qu'un reptile va passer un peu plus de temps au fond de sa cachette fraîche (on en reparle tout de suite) mais ça aussi c'est normal et ça fait partie de ce qui devrait être donné comme possibilité à un reptile captif. Ça n'arrange pas trop le terrario qui avant tout, dans la majorité des cas, a envie de voir son reptile le plus possible. Si pour ça il faut ne pas le chauffer suffisamment, pour l'obliger à rester à découvert plus souvent, et bien on le fait.

Tout ça n'est bien entendu valable que si on a bien, vraiment bien, saisi qu'avec le point chaud, totalement indissociable de celui ci, on a le point froid. L'un ne va pas sans l'autre, un reptile est condamné si ces deux points à l'extrémité du gradient thermiques ne sont pas en accord. L'astuce est bien entendu de conserver le point froid malgré la chaleur extrême au point chaud. Qu'il fasse 45 ou 65°c au point chaud ne change pas le fait qu'un point froid il DOIT faire suffisamment frais. Cette t° varie selon les esp mais elle est tjs de l'ordre de 15-30°c selon l'esp et la saison, avec la fourchette médiane de 20-25°c qui convient à la majorité des esp. Les très grandes amplitudes thermiques concernent bien sur les esp de zones arides et aussi les esp vivant dans des biotopes de type garrigue méditerranéennes, et aussi des esp de hautes altitudes (je pense à quelques lézards chiliens par ex) mais qui sont rares dans le hobby. Les esp de zone tropicales au sens de "forestières" ont besoin d'un point froid moins froid, généralement vers les 25°c et assez constant, et selon leurs habitudes le point chaud sera parfois également très élevé car ces esp recherchent activement à s'exposer à ces t°, même si la t° moyenne de leur biotope, à l'ombre donc, est stable et ne dépasse généralement pas les 35°c dans ce type de biotopes. Un Varanus prasinus par ex, esp de biotope forestier, ira chercher des trouées dans le couvert végétal afin d'accéder volontairement à des surfaces dont la t° sera très élevées, de l'ordre de 60°c et plus. C'est à dire que ce qui est rechercher, ponctuellement (cette notion a toute son importance, mais c'est le reptile qui choisi le moment, pas le terrario), des t° aussi élevées que le fait une esp de zone aride comme par ex Varanus acanthurus.
Je terminerai sur un ex concernant cette esp justement, acanthurus. C'est un grand amateur de t° extrêmes, ça commence à entrer dans les esprits car de plus en plus de terrario osent tenter l'expérience qui consiste à augmenter la t° au point chaud et de voir ce que ça donne. Et là on a souvent des surprises, de grosses surprises.
Je peux donner l'ex d'un trio de juvéniles (ils ont autour de 6mois) qui bénéficient d'une t° de surface de l'ordre de 68°c sur une écorce de liège très fine et directement posée sur un sol terreux. Le point froid est garanti à 26°c, et je peux même dire que de nombreux endroits dans ce terra sont plutôt frais, entre ce min de 26 et 30°c environ. Les reste de ce terra pas très grand (80x60x60) varie de 30 à 45°c avec donc ce fameux point chaud à 68°c réalisé avec une ampoule Bright Sun desert 70w. L'utilisation de ce point chaud est tout à fait effective et bien sur elle varie selon les moments de la journée. Elle est plus longue le matin, nettement moins en milieu de journée. Un des endroit ou les petits varans passent le plus de temps est la zone sous cette écorce ou on trouve ce point chaud extrême. Il y règne, en milieu de journée, une t° de l'ordre des 45-47°c. Les varans se tiennent là parfois très longtemps, pour digérer un gros repas par ex. Ils y sont totalement à couvert, invisibles de l'extérieur de cette cachette, et ça a toute son importance, c'est même capital dans l'affaire.
Parce que bien sur on pourrait se dire "mais alors, si c'est là, à 45-47°c qu'ils passent le plus de temps, on peut aussi leur faire un point chaud qui ne monte pas à plus de 50°c ! c'est assez". Ben le problème serait alors qu'ils ne leur serait plus possible de rester cacher quand bon leur semble tout en se maintenant à des t° de cet ordre, ils seraient obligés de se montrer pour aller se chauffer, et les obliger à ça n'est pas du tout souhaitable. Et bien sur ce serait également nier qu'ils utilisent effectivement et activement la zone à 68°c à des moments de la journée qu'ils choisissent (et que personne ne peut choisir à leur place). Je précise enfin que les zones les plus fraîches de ce terra sont très rarement utilisées par ces acanthurus. Ils ne s'y tiennent que de temps en temps et pour quelques min seulement. Mais ces zones "froides" n'en demeurent pas moins essentielles et il ne me viendrait pas à l'esprit d'en modifier les t° en chauffant d'avantage l'ensemble du terra. Ce qui importe dans tout ça, ce qu'il faut avoir à l'esprit à chaque instant, c'est qu'un choix est possible pour le reptile, qu'il peut, selon ses besoin, choisir de s'exposer ou pas à la t° qu'il choisi. Pour choisir il faut que des choix soient possibles. Ça semble bête de dire ça, mais dans beaucoup de terra les choix sont très très limités, les grandient thermiques rarement assez importants et le reptile condamné à évoluer dans un milieu très "moyen" qui ne lui permet pas du tout d'avoir une activité normale (pour son espèce).

Au fond, pour en revenir au point de départ, on peut dire qu'il y a une différence à faire entre trop chauffer et mal chauffer un terrarium. Un terra peut être mal chauffé, avec des t° trop uniformes, un point froid bien trop chaud....et pourtant être également trop peu chauffé en ce qui concerne le point chaud ! On voit bien que dans ce cas c'est la notion de gradient thermique qui est mal comprise. Pourtant cette notion est LA notion de base de la maintenance des reptiles en captivité, tout le reste vient après.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#8 OFFLINE   - CroCoJoJo -

- CroCoJoJo -

    Membre très actif

  • Membre
  • 759 messages

Posté 13 mai 2011 - 11:21

Ahh merci! Voila un poste comme je les aime: constructif et détaillé... merci de partager.

Les livres que tu mentionnes font partie de ma collection et restent de vraies références en la matière car il s'accompagne d'études prises sur le terrain: à conseiller donc (ils sont en anglais mais valent vraiment la peine de se mettre a apprendre la langue de Shakespeare :D )

On ajoutera également au post l'intérêt d'avoir un excellent appareil de mesure des températures car les points chaud que tu mentionnes doivent absolument rester des points et non chauffer les 3/4 du terras à cette température. N'hesitez donc pas a mettre plusieurs thermomètres (à sonde) dans vos terras (point chaud, point froid, cachettes,...)

J'ai investi il y a quelques années dans un temp-gun (pistolet de prise de températures) et je dois dire que c'est un investissement qui en vaut la peine et permet d'éviter pas mal d'erreur.

Notons que ce genre d'appareil se démocratise aujourd'hui... on peut déjà trouver un modèle valable pour cinquantaine d'euros (une broutille pour le bien être de nos pensionnaires). Un outil de ce type vous permet d'evaluer assez rapidement si la gradient thermique de votre terra est correcte mais également d'avoir un aperçu de la température de vos animaux sans les déranger.

#9 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 mai 2011 - 12:19

Oui le thermomètre pistolet à IR est un accessoire incontournable mais encore peu conseillé par les revendeurs par ex. Pourtant il est le seul à pouvoir mesurer les t° de surface, celles qui importent le plus.
Un point qui pourrait être développé, mais pas ici, en rapport directe avec l'utilisation de points chauds aux t° suffisamment élevées est tout ce qui touche à la digestion des aliments, de l'exploitation par l'organisme des nutriments contenus dans les aliments, et bien entendu des troubles alimentaires, avec en tête de liste l'obésité. Tout ça est en rapport directe avec des t° inadaptées.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#10 OFFLINE   cedricmax

cedricmax

    Membre fidèle

  • Topic Starter
  • Membre
  • 122 messages

Posté 13 mai 2011 - 14:41

je vous remercie vraiment pour vos analyses pertinente sur ce sujet j'ai appris plein de chose.mais j'aimerais savoir que faudrait il que j'utilise pour mon terra qui serait adapté .

#11 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 mai 2011 - 16:52

Ce que je t'ai conseillé dans l'autre sujet que tu as ouvert ici viewtopic.php?f=13&t=163815
Quand on ouvre plusieurs sujets en même temps pour parler +- de la même chose parfois on oublie de vérifier partout si il y a des réponses :wink:
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648




Copyright © 2017 Le Monde Des Reptiles