Aller au contenu

 

Photo

Sols pour reptiles terricoles et autres


  • Veuillez vous connecter pour répondre
241 réponses à ce sujet

#21 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Topic Starter
  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 12 juin 2011 - 17:59

Au pire???
Tu veux dire au MIEUX !
Dans presque tous les cas la terre de garrigue est mille fois mieux que n'importe quel mélange bidouillé.

Dans mon deuxième message de ce sujet j'écris que la terre de garrigue est le "prototype" de la terre pauvre de zone aride. En tout cas c'est ce qui s'en rapproche le plus sous nos latitudes.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#22 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 12 juin 2011 - 23:45

Magnifique sujet! Moi le type de sol qui m'interesse serait le forestier... Donc Ludo, a plusieurs reprise je t'ai lu conseille tourbe de coco+ feuilles mortes, tres bien, que conseille tu comme humus naturel (il me semble avoir lu le etre, y en a t il d'autre). Dans le sujet du terra sur l'iguane vert tu decrit ce type de substrat (sol!) naturel complemente de micro organismes type lombrics, cloportes... comme la realisation des paludariums pour amphibien. Ya t il une recette pour les gros terra tropicaux et quel entretien demande une telle litiere humide?

#23 OFFLINE   fredtriton

fredtriton

    Bleu qui tire sur le rouge

  • Administrateur
  • 8 334 messages
  • Age: 26
  • Emploi:SVT
  • Localisation :Juvisy
  • Je possède:Un peu de tout désormais.

Posté 13 juin 2011 - 00:01

ce genre de sols type forestier, ça doit être comme les aquariums ; plus c'est grand et plus ça vieillit, meilleur est l'équilibre du truc.
donc à mon avis, faut introduire le sol et les souches de décomposeurs/détritivores bien avant le lézard lui même, le temps que tout soit bien rodé. C'est plus ou moins comme ça qu'on fait pour les bacs à salamandres...
Mais on va laisser la parole au pro ^^

#24 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 13 juin 2011 - 00:12

Justement, je me dis que ceux qui sont le plus calle dans le domaine sont ceux qui maintiennent de l'amphibien... Mais a grosse echelle ( j'imagine qu'il y a des palu a grenouilles gigantesque...) Je prend tous les avis :wink:

#25 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Topic Starter
  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 juin 2011 - 07:41

ce genre de sols type forestier, ça doit être comme les aquariums ; plus c'est grand et plus ça vieillit, meilleur est l'équilibre du truc.
donc à mon avis, faut introduire le sol et les souches de décomposeurs/détritivores bien avant le lézard lui même, le temps que tout soit bien rodé. C'est plus ou moins comme ça qu'on fait pour les bacs à salamandres...
Mais on va laisser la parole au pro ^^


L'idée est exactement celle là en effet !
Donc si on a le temps de procéder de cette manière c'est nickel.
Sinon et bien on croise les doigts pour que les petites bébettes s'installent rapidement (ça peut aller très vite). Avec un reptile végétarien on a peu de prédation, donc les bestioles sont assez tranquilles.

Sous nos lattitude il faut faire le prélèvement hors période hivernale, si possible du printemps à la fin de l'été. Après les micro-organismes et les détritivores entre en dormance hivernale et ce n'est pas le meilleur moment pour les introduire dans un terra dont le sol sera toujours chauffé à plus de 20°c .
L'endroit pour prélevé doit être choisi au pif mais avec réflexion, loin de toute pollution évidente, en fonction de ce qu'on observe (aspect du sol, odeur...) . Tout le monde sait faire la différence entre un humus qui semble vraiment "idéal" et un machin pourri, tout qui s'intéresse un peu à la nature ou au travail de la terre sait repérer ce genre de sol forestier.
Si on n'a pas accès à une forêt, ou un bois, on peut tout à fait se rabattre sur un parc ou même un jardin. Les quantité dont on a besoin ne sont pas énormes, on peut toujours compléter avec des détritivores directement prélevés sans sol, comme les cloportes par ex qui se trouvent facilement même loin des zones naturelles ou "vertes" en général.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#26 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 13 juin 2011 - 13:36

Bien bien, et ce sol a besoin d'un drain style billes dargile separe par une toile/ treillie? Y a t il un risque de voire des moisissures apparaitre ou notre "plancton" de litiere s'en chargera? Faut il ajouter un traitement anti fongique ou autre? Est il necessaire de retourner cette terre de temps a autre pour l'aerer ou le travail des lombrics suffit? Derniere petite, quelle est la duree de vie d'un tel sol?

#27 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Topic Starter
  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 juin 2011 - 14:18

Surtout pas de fond drainant ou autres grillage pour les reptiles capables de creuser jusque là. ILs auraient tôt fait de tout foutre en l'air et de se blesser avec le grillage et de bouffer le drainage!
Ca fonctionne avec de petits animaux, les amphibiens surtout, et d'ailleurs avec eux on maintient bien souvent un sol plus mouillé qu'avec les reptiles, ce qu fait aussi une différence.

L'entretien par les détritivore peut être suffisant, le reptile quand à lui se charge bien souvent d'un labour régulier.

La durée de vien est parfois très longues, de plusieurs années, pendant lesquelles on retire uniquement les gros déchets en surface et ou on rajoute de la littière fraiche quand sa hauteur diminue.
Pour la préserver longtemps il faut l'épargner au niveau de la sécheresse qu'on lui fait subir. Donc éviter de la laisser se dessécher en profondeur. Ce n'est que la surface qui peut, et doit même, sécher un peu, mais en profondeur l'humidité doit être conservée pour préserver tous ces micro et macro organismes.
Donc tout est dans la préparation du mélange, l'ensemmencement, et surtout le soin apporté à l'entretien de l'hygro du sol. En clair il faut apprendre à arroser, comme pour des plantes en pot, ça ne se fait pas n'importe comment, il faut apprendre pour que ça fonctionne sur le long terme.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#28 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 13 juin 2011 - 15:33

Justement pour l'arrosage! Tu y va direct a l'arrosoir? Pour les plantes en pots je mes en surface des cailloux, billes d'argile ou copeau de pin pour "casser" le jet d'eau et evite au terreau de s'affaisser. Peu on consevoire un tas de pierre dans le terra qui permettrait un point d'arrosage... Ou peu t etre par fine vaporisation avec un systeme de sprinklage muni de buses fines?

#29 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Topic Starter
  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 juin 2011 - 15:48

Le plus délicat c'est la quantité. Trouver la quantité d'eau et le rythme auquel l'apporter pour chaque terra, c'est le plus dur.
Pour les terras arides j'y vais franchement, à l'arrosoir (sans pommeau) .

Dans les situations ou on veut (on doit parfois) garder la surface intégralement sèche, on placera au moment de l'installation du sol, un petit tuyau dans un coin, qui plngera jusqu'au fon du sol. Il permettra un arrosage par le bas, comme dans certains bacs à plantes avec réserve intégrée.

Pour les littières c'est plus facile à humidifier en vapo pas trop fine. Mais un arrosage directe peut aussi fonctionner. Là un pommeau peut être utile car la nature du sol est très différente d'un sol terreux.
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#30 OFFLINE   fredtriton

fredtriton

    Bleu qui tire sur le rouge

  • Administrateur
  • 8 334 messages
  • Age: 26
  • Emploi:SVT
  • Localisation :Juvisy
  • Je possède:Un peu de tout désormais.

Posté 13 juin 2011 - 16:02

Je trouve que le plus pratique c'est un pulvérisateur de plusieurs litres, du même genre que ceux pour vaporiser les herbicides.
Si le substrat est déjà légèrement humide, ça absorbe tout de suite sans faire ni de boue, ni de trous.

#31 OFFLINE   grenouille88

grenouille88

    Membre expert

  • Membre
  • 5 584 messages

Posté 13 juin 2011 - 16:08

Au pire???
Tu veux dire au MIEUX !

oui aux mieux :D
C'est l'esprit qui mène le monde, et non l'intelligence... C'est dieu qui a créer le monde, mais c'est le diable qui le fait vivre... La divinité aime rabaisser tous se qui s'élève... Je suis l'insecte aimé du poète et des dieux...

#32 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 13 juin 2011 - 21:32

Alors encore une petite (on est la pour ca et le sujet me passionne...), pour l'instant on a parle de l'amenagement pour lezards et tortues, et pour les snakes, quelle sont les avis pour de tels sols naturels? La terre de guarrigue pour un lampropeltis ou une gutt, ok, mais la litiere de foret autogeree par des micro organismes pour des boides tropicaux par exemple est elle appropriee? Sachant que ceux ci sont plus sensible aux maladies cutanees et aux infections respiratoires?

#33 OFFLINE   fredtriton

fredtriton

    Bleu qui tire sur le rouge

  • Administrateur
  • 8 334 messages
  • Age: 26
  • Emploi:SVT
  • Localisation :Juvisy
  • Je possède:Un peu de tout désormais.

Posté 13 juin 2011 - 22:40

Sachant que ceux ci sont plus sensible aux maladies cutanees et aux infections respiratoires?


HS, mais je me demande si ça a réellement été prouvé... ou si ce ne sont que des dires répétés depuis belle lurette ?

Après il est évident qu'un substrat humide tout le temps n'est pas bon (ça s'est prouvé, du moins pour certaines espèces ^^), mais si la bête à la possibilité de choisir entre différents degrés d'humidité du sol...

#34 OFFLINE   TROXO

TROXO

    Chuis paumé !!!

  • Membre
  • 4 647 messages
  • Age: 37
  • Localisation :Lorient 56

Posté 13 juin 2011 - 23:06

En effet j'avais en tete de realiser ce type de sol pour un morelia qui sont repute sensible des voies respiratoires, bien que ces soucis soit plus souvent du au courant d'air, une T trop faible et a une trop forte hygrometrie... Evidement l'idee n'est pas de realiser un marais! :wink:

#35 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Topic Starter
  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 14 juin 2011 - 06:56

Oui, il y a des cas connus de sensibilité particulière mais on ne peut pas généraliser et comme pour les lézards et les tortues ce sont les détails qui importent.
Mettre un serpent sur du sable pour constater une irritation des écailles ventrales et conclure "les substrats naturels sont dangereux" est limite, le "sable" n'existe pas, il y a des miliers de sables différents et le premier sac venu ne peut pas être considéré comme représentatif de tous les sables.
Je reprends plus tard
Créer un point chaud viewtopic.php?f=13&t=160728 C'est quoi une t° de surface? viewtopic.php?f=13&t=157520 Les varans viewtopic.php?f=3&t=149131 Les varans australiens viewtopic.php?f=3&t=190648

#36 OFFLINE   valentin59280

valentin59280

    Membre expert

  • Membre
  • 3 891 messages
  • Age: 23

Posté 14 juin 2011 - 10:39

Salut ludo,

j'aurais une question, tu m'as souvent dit dans mes premiers postes sur mes physis que mon sol ne convenait absolument pas (au départ, éclats de hêtre), j'avais changé pour des éclats d'écorce de pin taillé grossier et je remarquais que mon hygrométrie stagnait en permanence aux alentours de 65/70%, ce qui est exellent pour les physis!
Dans une réponse que j'apporte dans un sujet qui date un peu (beaucoup), je conseille donc ce sol pour un dragon d'eau et là, tu me redis que mon sol est inadapté, je change donc sous tes conseils, mon sol mais pas entièrement, juste une partie que je remplace par des briques de coco réhydratées mélangées à des feuilles mortes, et là, mes dragons , surtout ma femelle se sont mis à gratter les écorces pour en recouvrir la coco et les feuilles

J'ai donc enlevé ce mélange qui apparemment ne leur convenait pas.

J'ai rajouté il y a un petit mois, deux grosses écorces de chêne ( pas liège) et ceci fait, j'observe que mes dragons aiment dormir de temps en temps la nuit, sous l'écorces située sur des écorces de pin bien humide, comme un terrier!

Donc voilà, ma question est, est-ce que chaque lézard ne préfère pas un type de sol ou alors s'adapte très bien à certains sols proches du naturel?
j'ai un contact (mon correspondant pour le lycée pour ma LV3 chinois) en chine, à la frontière sud, et il peut quelques fois obseerver des dragons d'eau, il me dis que le sol de la forêt à 5 minutes de chez lui est entièrement recouvert d'écorces de bois non décomposées avec par dessus, quelques feuilles mortes et qu'il voit les dragons marcher au sol et s'enfuir quand il arrive

je me demandais donc, question 2, si un ajout de feuilles mortes mélangées aux écorces serait bon?
je pense aussi essayer , comme j'élève beaucoup de larves de coleoptères, de leur mettre en guise de sol, le substrat que j'utilise pour mes larves de dynastidae (dynastes, chalcosoma...) c'est à dire 70% de bois broyé fin, 20 % de feuilles broyées fin et 10 % de bois broyé grossièrement, penses tu que ce serait un bon sol (question 3 :D )


Pour mes rhacos par contre, vu la surface réduite à couvrir, j'ai opté tout de suite pour les briques de coco seules réhydratée, et ils se font des terriers dedans (petites cavitées sous les écorces de liège) ainsi que dans la mousse que j'ai rajouté à la femelle

voilà,
merci d'avoir pris le temps de lire un ado de 17 ans

amicalement
valentin
http://img684.imageshack.us/img684/9562/banniremorphmacularius.jpg
[/break1]morph-macularius.fr]http://www.morph-macularius.fr

1.1.0 Physignatus coccincinus
1.1.2 Rhacodactylus ciliatus
2.2.0 Eublepharis macularius
1.1.0 Underwoodisaurus milii
1.1.0 Teratoscincus roborovski
1.1.0 Blaesodactylus boivini

0.2.0 Pelomedusa subrufa

coléoptères et lépidoptères

#37 OFFLINE   perioman

perioman

    Membre très actif

  • Membre
  • 718 messages

Posté 14 juin 2011 - 10:43

des rhaco qui se cachent au sol, doit y'avoir un problème quelque part, à moins que tu ne parles de Rhacodactylus auriculatus..

#38 OFFLINE   perioman

perioman

    Membre très actif

  • Membre
  • 718 messages

Posté 14 juin 2011 - 10:56

pour le coup des serpents, j'ai jamais réellement compris cette peur que tous les eleveurs ont de placer du substrat naturel ou des plantes naturelles dans des bacs d'ophidiens, alors qu'il n'y a souvent aucun problème avec des sauriens venant pourtant des memes milieux naturels.. si quelqu'un sait m'expliquer..

#39 OFFLINE   valentin59280

valentin59280

    Membre expert

  • Membre
  • 3 891 messages
  • Age: 23

Posté 14 juin 2011 - 11:16

des rhaco qui se cachent au sol, doit y'avoir un problème quelque part, à moins que tu ne parles de Rhacodactylus auriculatus..



non, c'est bien du cilitus, ils se creusent un terrier sous une écorce de liège et il reste là , j'oubliais de dire que c'est toujours en période de mue
hygrométrie constante à 75% voir 80 avec deux pic à 95% dans la journée
http://img684.imageshack.us/img684/9562/banniremorphmacularius.jpg
[/break1]morph-macularius.fr]http://www.morph-macularius.fr

1.1.0 Physignatus coccincinus
1.1.2 Rhacodactylus ciliatus
2.2.0 Eublepharis macularius
1.1.0 Underwoodisaurus milii
1.1.0 Teratoscincus roborovski
1.1.0 Blaesodactylus boivini

0.2.0 Pelomedusa subrufa

coléoptères et lépidoptères

#40 OFFLINE   Fabkiller

Fabkiller

    Membre expert

  • Membre
  • 5 179 messages
  • Age: 38
  • Localisation :Région parisienne (Vémars)

Posté 14 juin 2011 - 11:24

Salut,

Je me pose la question (comme tout le monde sur ce post a propos de leurs propres geckos) si ce type de sol serait adaptes pour les geckos Leopard ?
Je les ai depuis peu donc je suis encore dans les phases de recherches et d'adaptations, et j'ai commencé avec des copeaux de hêtres, maintenant je suis passé aux rafles de maïs.

J'aime particulièrement les biotopes qui font naturels mais je fais aussi attention a leur santé donc...

Ma question est simple, pensez vous que ce type de sol est adapté ? Si oui a part descendre dans le var, comme puis je m'en procurer ?

Merci par avance




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Copyright © 2017 Le Monde Des Reptiles