Aller au contenu
Laudakia

Theraphosa leblondi.

Messages recommandés

J'ai eu assez peur en voyant la taille de la" bête " et quand il a précisé son origine..... (extrait blog)

Je vous présente un monstre, la plus grosse mygale du monde... Le meilleur dans tous ça c'est que c'est une mygale française...

Voilà la magnifique et un tout petit peu impressionnante Theraphosa leblondi..

3472441617220360.jpg

Bon petite rectification suite à tous les messages de panique... Cette araignée est française oui mais d'outre mer, c'est une habitante de la foret guyannaise (et oui c'est la France!).
C’est l’une des premières mygales décrites, découverte par Leblond, et décrite ensuite en 1804 par Latreille sous le nom de Mygale blondi. Découverte par Leblond, nous l’appellerons ici Theraphosa Leblondi.

 

Description : Il s’agit aujourd’hui de la plus grande mygale connue au monde, même si elle n’est pas forcément "la plus grosse", en fait, puisque certains spécimens de Lasiodora Parahybana par exemple peuvent la dépasser ou en tout cas l’égaler sans problème !

 

C’est une mygale impresssionnante, de par sa taille et sa stature imposante, mais aussi de par son caractère pas toujours facile, et ses déplacements quelque peu lourds dans le sens où cette mygale devient lourde et donc beaucoup moins discrète quand elle se déplace.

 

Cette mygale, de Guyane et Brésil, est agressive, et très urticante en plus. Nous la déconseillons au débutant car elle est- imprévisible, très rapide malgré sa taille, et peu mordre très fort et très efficacement !

Sensible au stress et au manque d’humidité, elle peut rater sa mue et mourir si vous ne faites pas attention.Nous attirons votre attention sur le fait que, malheureusement, cette espèce est encore aujourd’hui prélevée dans la nature !! En effet, la chasse, qui a lieu le plus souvent à l’essence, est encore réalisé en Guyane et Brésil, pour les touristes peu scrupuleux ou les animaleries douteuses se moquant des conséquences sur leur survie en nature. Ce comportement est inacceptable alors que cette espèce est largement et heureusement reproduite de par le monde.

 

Les mygales ont besoin d’un cycle normal jour/nuit.

 

Nourriture : Insectivore, carnivore (grillons, criquets, blattes, souris). Attention trop de souris peuvent la tuer !

 

Elle n'a pas l'air facile (caractère, soin...),pourtant je viens de voir juste après avoir posté, que malgré ses défauts , il y des personnes iciqui souhaitent en posséder une.......c'est courageux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est extrait de mon blog :lol:

Par contre, j'ai finis par supprimer cette photo car en y regardant de plus près, la photo est très probablement un fake. C'est une des plus grosses espèces du monde mais cette photo a l'air truquée.

 

a+

 

PS : c'est une mygale très couramment élevé en captivité :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que cette Leblondi n'a pas l'air très vrai, mais il y a quelques décennies certaines femelles pouvaient atteindre de telle dimension (elles restaient malgré tout très rare). La preuve des dires d'une personne que je connais bien (Theo) de la région de Cacao en Guyane française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mygale est grossie deux fois (il n'y a qu'à regarder la différence de grain du macadam à droite et à gauche). Par ailleurs, cette araignée est naturalisée (position des pattes). Il n'y a rien de spécialement courageux à élever des Theraphosa, mis à part le fait que ça gratte horriblement. C'est une mygale magnifique et passionnante. Dernier point, la taille de l'animal n'a rien à voir avec "dans le temps il y avait". Je veux bien que ça marche pour les crocodiles ou les éléphants, mais une mygale atteint sa taille adulte en quelques années, il suffit qu'elle ait eu à manger à profusion. J'ai eu des femelles de plus de 23 cm, et des mâles qui approchaient 26 cm.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je disais ça pour les spécimens "sauvages", car les ramassages intensif ont fait disparaître les plus gros spécimens et ça continue. Maintenant en captivité il peut être possible d'arriver à ça je te l'accorde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cette photo peux paraitre "extrême"

mais,

il faut faut savoir qu'une "vieille" femelle blondie

peux attendre des dimensions qui pourrons vous paraitre énorme

ok,

là sa parais quand même énorme

mais quand

même

je ne vous parle même pas de

pseudo-theraphosa apophysis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Theraphosa apophysis (et non pas Pseudotheraphosa apophysis) est plus speedée et gratte encore plus, mais n'est pas plus grande que Theraphosa leblondi.

 

autant pour moi... :wink:

 

plus svelte tout de meme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Généralement plus fine de pattes, oui. Mais sur les très gros spécimens, la différence est assez peu sensible. Les mâles sont par contre fort différents, avec de magnifiques reflets violacés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×