Aller au contenu

 

Photo

[elaphe vulpina ] info


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
10 réponses à ce sujet

#1 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 20 janvier 2005 - 20:02

quelqu'un aurai des info sur cette elaphe a savoir si elle est trouvable en bourse?

Image(s) jointe(s)

  • Elaphe_vulpina_AR.jpg


#2 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 21 janvier 2005 - 17:25

personne? :roll:

#3 OFFLINE   Gator

Gator

    Membre régulier

  • Membre
  • 33 messages

Posté 21 janvier 2005 - 18:17

Salut pichenollie!

Je peus te donner des infos sur Elaphe vulpina si tu le veus mais pour ce qui est de la bourse,je ne peus pas te répondre car j'habite le Canada.

Est-ce que il y a des infos en particulier que tu voulais ???

Marc

#4 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 21 janvier 2005 - 18:44

la maintenance je me sui renseigné mais donne moi toujours ce que tu a on ne c jamais!lol tu conné des gens ki en eleve par chez toi?

#5 OFFLINE   Gator

Gator

    Membre régulier

  • Membre
  • 33 messages

Posté 22 janvier 2005 - 18:06

Salut!

J'ai un de mes ami qui est à la recherche d'un couple pour la reproduction et c'est un éleveur de colubridés.Il doit chercher surtout des éleveurs du côté des États-Unis car Elaphe vulpina est une espèce protégée en Ontario donc il est difficile de s'en procurer au Canada.

Au Canada,Elaphe vulpina se retrouve dans la région de la Baie Georgienne (Lac Huron) en Ontario.

Au primtemps,je suis supposé aller à la Baie Georgienne pour faire du "Herping" et je vais aller prendre des photos de Elaphe vulpina et de Sistrurus catenatus (crotale massasauga) dans leurs habitat naturel.

Si mon ami réussi à se procurer un couple,je te tiendrai au courant.

Marc

#6 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 22 janvier 2005 - 20:04

ok je te remerci c'est simpa de pensé a moi :wink: je trouve que c'est une espece au couleur sauvage tré belle!!!jaV vu kel vivai surtout au bord du lac dont tu me parle ailleur elle n'est pas localisé!

#7 OFFLINE   stev

stev

    Membre actif

  • Membre
  • 294 messages

Posté 24 janvier 2005 - 22:56

Couleuvre fauve de l'Est
NOM LATIN Elaphe vulpina gloydi
Source: Espèces en péril au Canada

NOM ANGLAIS Eastern Fox Snake
Source: Espèces en péril au Canada
INFORMATIONS Menacée/2000
Description :
La couleuvre fauve de l'Est est la deuxième plus grosse couleuvre de l’Ontario (après la couleuvre obscure Elaphe obsoleta obsoleta) et atteint généralement une longueur de 91 à 137 cm, et parfois jusqu’à 179 cm de la tête à la queue. Proportionnellement, les mâles ont une queue plus longue que les femelles. Les adultes n’ont habituellement aucune marque distincte ou évidente sur la tête; la couleur de la tête varie de brun à rougeâtre. La surface dorsale est composée d’un fond jaunâtre ayant des taches voyantes brun noir qui alternent avec de plus petites taches foncées sur les côtés. Les écailles ventrales sont le plus souvent jaunes fortement carrelées de noir. Les écailles forment une légère arête le long du milieu du dos et l’écaille anale est divisée. Les juvéniles ont une couleur de fond plus pâle (habituellement grise), des taches plus pâles bordées de noir, une ligne transversale antérieure aux yeux et, de chaque côté, une ligne foncée qui va des yeux jusqu’à l’angle de la mâchoire. En Ontario, la couleuvre fauve de l’Est peut être confondue avec plusieurs autres espèces de serpents tachetés. Il faut signaler en particulier que le crotale Massasauga (Sistrurus catenatus), une espèce semblable, est un serpent à sonnettes dont la couleur de fond est plus foncée, et les taches brun noir sont plus pâles.

Biologie :
Les couleuvres fauves de l’Est sont surtout actives le jour, bien que des individus aient été aperçus lors de chaudes soirées d’été et lors des pluies durant les nuits d’automne. L’accouplement a lieu au courant du mois de mai jusqu’au début de juin. La période de ponte s’étend de la fin de juin au mois de juillet. Les œufs, qui mesurent en moyenne de 4 à 5 cm de long, sont blancs et ont une coquille souple. On a trouvé des oeufs sous du bois mort se trouvant sur des plages, dans des tas de fumier, dans des amas de sciure de bois et dans des billots en décomposition. Une couvée comporte habituellement de 15 à 20 œufs et la période d’incubation dure de 50 à 65 jours. Les petits, de 26 à 31 cm, éclosent de la fin août au début d’octobre. On a localisé par télémétrie plusieurs hibernacula (gîtes communs d’hivernage) en Ontario. Dans certains cas, les hibernacula abritaient plus d’une espèce de serpent. Les petits mammifères (surtout les campagnols des champs et les souris sylvestres) et les petits oiseaux (œufs, oisillons et adultes) constituent la plus grande partie du régime alimentaire de la couleuvre fauve de l’Est.

Population et distribution :
La répartition globale de la couleuvre fauve de l’Est est limitée à la région des Grands Lacs en Amérique du Nord. Environ 65 à 70 p. 100 de l’aire de répartition de la sous-espèce se trouve en Ontario; quelques populations persistent toujours au Michigan et en Ohio. En Ontario, la couleuvre est répartie de façon discontinue le long des rives de la voie navigable du lac Érié et du lac Huron, y compris les rives des affluents et de plusieurs îles. Le plus grand nombre d’observations provient des comtés d’Essex et de Kent, suivis des municipalités régionales de Halimand-Norfolk. Il existe un nombre moins élevé d’observations provenant de la baie Georgienne (districts de Muskoka et de Perry Sound).Il n’y a pas d’estimation fiable de la taille des diverses populations locales de la couleuvre fauve de l’Est. D’après certaines anecdotes, la plupart des populations de l’Ontario sont en déclin.

Habitat :
Les habitats que fréquentent les couleuvres fauves de l’Est font surtout partie d’écosystèmes terrestres riverains non boisés, adjacents à des marais. Les habitats aux premiers stades de succession végétale (plages, langues de sable et rochers en surface) et aux stades intermédiaires (champs et rives de marais) sont importants pour la sous-espèce.

Menaces :
L’aire de répartition de la couleuvre fauve de l’Est chevauche une région de l’Amérique du Nord caractérisée par une démographie humaine particulièrement dense, un développement urbain et agricole intensif et des niveaux élevés de pollution industrielle. La survie de la sous-espèce en Ontario est menacée par les facteurs suivants : la perte et la fragmentation de l’habitat (p. ex. la modification et le drainage des terres humides et le développement du littoral), la mortalité accidentelle sur les routes et la persécution par les humains. La récolte illégale et la pollution environnementale peuvent aussi avoir une incidence néfaste sur les populations locales de la couleuvre.

Protection :
En Ontario, la couleuvre fauve de l’Est est protégée en vertu de la Loi de 1997 sur la protection du poisson et de la faune qui rend illégal le fait de harceler, de posséder (sans permis) ou de tuer des individus de l’espèce. La sous-espèce se trouve dans de nombreuses aires protégées, dont deux parcs nationaux, au moins 16 parcs provinciaux et réserves naturelles, et plusieurs zones de conservation.





--------------------------------------------------------------------------------

Description:
* 80 à 140 cm de longueur.
* Corps brun jaunâtre, orné d'éclaboussures brun foncé/noires sur le dos alternant avec des éclaboussures circulaires sur les côtés.
* Ventre jaune, orné de marques carrées foncées.
Habitat:
* Boisés en bordure des lacs et des marais et terres agricoles.

État, répartition et besoin de protection:
* Cette espèce a été persécutée parce que lorsqu'elle est menacée, elle fait vibrer sa queue comme le Massasauga, contribuant ainsi à accentuer la méprise.
* Espèce protégée en vertu de la Loi sur la chasse et la pêche (Ontario).
* Rare et locale dans certains secteurs du sud-ouest de l'Ontario et dans le sud?est de la baie Georgienne.
* 496 observations dans la base de données du CIPNO; 109 observations utilisées dans l'analyse.

#8 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 24 janvier 2005 - 23:00

euh merci mais c'était juste savoir si on la trouvé en bourse que je demandé...ça je l'ai deja :oops:

#9 OFFLINE   Rémi

Rémi

    Membre confirmé

  • Membre
  • 2 227 messages

Posté 29 janvier 2005 - 15:54

si tu vas à Hamm, tu pourras en trouver.
voici le site d'un éleveur qui en vend actuellement:
http://www.elaphe.info/

Rémi

#10 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 29 janvier 2005 - 18:29

merci beaucoup a toi rémi :wink:

#11 OFFLINE   pichenollie

pichenollie

    Membre expert

  • Topic Starter
  • Membre
  • 2 808 messages

Posté 01 février 2005 - 15:41

voila mon trio de vulpina est commandé si quelqu'un est intéréssé par une espece en vente sur le site de ce monsieur qu'il me le fasse savoir! :wink:




Copyright © 2017 Le Monde Des Reptiles